Votre navigateur ne supporte pas certain scripts !

25 rue Ponthieu, 75008 Paris, FRANCE +33 (0)1 73 63 22 10Téléchargez notre brochure Le temps se partage, les compétences aussi.

Qu’est-ce qu’un directeur financier (DAF) ?

Le directeur financier est le professionnel qui supervise la gestion financière de l’entreprise. Pour ce faire, il pilote l’équipe comptable et financière dans le but de garantir l’équilibre financier de la société et renforcer ses performances.

Le Directeur Administratif et Financier est un collaborateur qui supervise et organise la gestion financière d’une entreprise. Ce poste implique de pouvoir remplir plusieurs missions au quotidien. Doté de savoir-faire et de savoir-être, il intervient à la fois dans la partie opérationnelle et la partie stratégique.

Quels sont les rôles d’un directeur financier ?

Le directeur administratif financier se charge d’encadrer la branche administrative de l’entreprise afin de veiller à la bonne gestion des domaines juridiques et sociaux de celle-ci. Acteur principal du développement de la société, le directeur administratif financier étudie les placements à effectuer et conseille le dirigeant sur les projets d’investissements, que cela soit en matière de fusion, de rachat d’action ou encore d’acquisition. Outre son rôle décisif dans la gestion de la comptabilité, ce professionnel s’occupe également de la négociation avec les banques ainsi que les investisseurs pour optimiser l’épanouissement de la société.

Quel est le profil requis pour être un directeur financier ?

Un DAF externalisé ou non, est l’un des acteurs les plus importants dans la gestion d’une entreprise. Il travaille en étroite collaboration avec l’équipe administrative et comptabilité afin de mieux conseiller le directeur général sur l’état financier et social de la société. Ainsi, dans un premier temps, ce professionnel doit être un excellent comptable pour assurer la fiabilité de la gestion financière de l’entreprise.

Ensuite, il est important qu’il soit un bon manager du fait qu’il supervise à la fois ses collègues comptables et son équipe administrative. Étant le principal négociateur auprès des banques et investisseurs, il doit également avoir le profil d’un excellent négociateur. En raison des nombreuses charges liées à son poste, le directeur financier doit impérativement avoir plusieurs années d’expérience dans les domaines de la finance et de l’administration.

Face à la lourdeur de ses tâches, beaucoup de sociétés ne peuvent pas se permettre d’engager un directeur financier par faute de moyen, d’où le recours à un directeur administratif financier à temps partagé. Ce dernier remplit le même rôle qu’un directeur financier, mais travaille à temps partiel et donc à un coût moins élevé. Disponible auprès d’un cabinet de directeurs administratifs financiers à temps partagé, comme DSM Gestion, ce professionnel assure parfaitement les tâches concernant la gestion de la finance et l’administration.

DAF, les bases à maîtriser ?

DAF en charge des missions financières

Le Directeur Administratif et Financier (DAF) intervient dans des missions assez variées autour de la gestion financière de l’entreprise : contrôle de gestion, comptabilité générale, finance d’entreprise, gestion de la fiscalité, reporting…

Il lui revient la charge de réaliser ces missions et/ou de superviser les collaborateurs qui s’en occupent et qui font partie de la Direction Administration et Financière de l’entreprise. Son rôle est crucial, car il doit à la fois apporter des connaissances très techniques, gérer l’équipe et faire de la veille sur les nouvelles législations ou les nouvelles solutions à sa disposition pour réussir. En effet, le DAF doit avoir d’excellentes bases juridiques et se tenir informé pour comprendre les évolutions de la loi qui pourraient impacter l’entreprise.

DAF : un rôle managérial et stratégique

Le DAF, comme chaque responsable d’une direction, doit présenter des qualités managériales pour stimuler et motiver les équipes pour en tirer le meilleur résultat. En plus de cette responsabilité managériale, le DAF va devoir se rapprocher et dialoguer avec les parties prenantes de l’entreprise : les autres directions, les clients, les fournisseurs, les actionnaires, les établissements bancaires et surtout la direction de l’entreprise.

La direction d’une entreprise doit avoir toutes les cartes en main pour faire les bons choix et améliorer la prise de décision. Pour cela, le reporting d’activité et les prévisions d’un DAF très justes favorisent la bonne prise de décision. Une stratégie de développement ou l’internationalisation de l’offre par exemple doit être soumise au diagnostic et aux prévisions d’un DAF pour ne pas mettre en danger l’entreprise. Le DAF est un collaborateur indispensable qui permet de faciliter la gestion financière et le contrôle de gestion d’une entreprise, mais aussi d’avoir une vision prévisionnelle de celle-ci et c’est une réelle aide pour la stratégie d’entreprise.