Votre navigateur ne supporte pas certain scripts !

25 rue Ponthieu, 75008 Paris, FRANCE +33 (0)1 73 63 22 10 contact@dsm-gestion.comTéléchargez notre brochure Des financiers au service de l'entreprise.

Comment accompagner les dirigeants de TPE dans leur recherche de financement ?

Dans la réalisation d’un nouveau projet, le rôle du DAF à temps partagé est de trouver de l’argent pour le financement. Divers acteurs lui sont d’une aide précieuse pour y parvenir.

Les experts susceptibles d’aider les directeurs administratifs à temps partagé

Dans le processus de création d’un projet, la recherche de financement est le premier paramètre à prendre en compte en vue de sa réalisation. Dans cette optique, plusieurs acteurs du monde financier peuvent aider le directeur administratif à temps partagé dans sa tâche. Parmi eux les avocats, les intermédiaires de financements, les chasseurs de subvention, les courtiers et les leveurs de fonds.

Les spécialistes de la recherche de financement

En effet, en tant qu’homme de loi, en parfaite connaissance des législations en vigueur, l’avocat est une aide précieuse dans les procédures administratives ainsi que dans la recherche de source de financement. Dans sa prestation d’accompagnement d’un chef d’entreprise, un cabinet de directeur administratif à temps partagé peut faire appel à lui dans la rédaction des statuts relatifs à la nouvelle entreprise. Viennent ensuite les intermédiaires de financement dont l’intervention est assez onéreuse, mais utile dans le cas où le financement de départ dépasse une certaine somme.

Les chasseurs de subventions sont également des experts dans la recherche de financement. Leur aide est importante dans la constitution des dossiers suivant les normes mis en place par les organismes financiers. Leurs rémunérations se font en pourcentage selon les aides obtenues.

Il en est de même pour les courtiers ; on a besoin d’eux pour élaborer les dossiers bancaires afin de les rendre aussi crédibles que possible. Comme ils travaillent en étroite collaboration avec les banquiers, les dossiers qu’ils soumissionnent sont traités avec le maximum d’attention.

Et enfin, il y a les leveurs de fonds, indispensables dans la présentation optimale des dossiers pour que ceux-ci obtiennent le plus de faveurs possible auprès des investisseurs.