Votre navigateur ne supporte pas certain scripts !

Comment faciliter le financement des PME ?

Comment faciliter le financement des PME ?

Dans un climat de forte concurrence et de tension économique, ce sont souvent les acteurs économiques qui ont le moins de marge de manœuvre qui sont les plus menacés et qui reçoivent le moins de financement, car ils apportent moins de garanties. Dans ce contexte difficile, les PME et TPE sont souvent délaissées par rapport aux grandes entreprises avec des moyens bien plus importants. Comment trouver des aides et des financements pour faire face à la crise ? On vous guide et vous donne quelques conseils d’expert financier de DAF pour aider votre PME à traverser cette période de risque.

Les pouvoirs publics au secours des PME

Les pouvoirs publics nationaux, mais aussi européens comme la Banque Centrale Européenne (BCE) ont mis en place un certain nombre d’incitations et d’aides pour faciliter le financement des PME. Une mesure impactante sachant que les petites et moyennes entreprises représentent une très grande majorité des entreprises (99,8 % des entreprises françaises) et emploient de très nombreux salariés (plus des deux tiers des emplois du secteur privé). La BCE propose des solutions et des incitations pour faciliter l’accès à l’emprunt et à des taux d’intérêt plus bas pour les TPE et les PME.

Autre grand acteur public d’aide au PME, la BPI France (Banque Publique d’Investissement) est un organisme de financement et de développement des entreprises qui soutient les petites et les moyennes entreprises ainsi que les entreprises innovantes grâce à l’État et les régions. Accompagné d’un DAF à temps partagé, les PME et TPE peuvent monter un dossier de financement afin d’obtenir une aide à l’investissement et au développement.

Les banques et organismes prêteurs qui s’engagent

Certaines banques se rassemblent sous l’autorité de la CCI le plus souvent pour apporter une aide financière aux PME qui stimulent l’activité économique d’une région. Faciliter le financement des PME leur permet aussi de stimuler l’investissement et donc les possibilités de rembourser les emprunts plus rapidement en étant plus compétitif.

Ces organismes financiers sont des alliés essentiels dans un contexte de crise. Ils permettent aux TPE et aux PME d’obtenir les ressources nécessaires au maintien ou à la croissance de leurs activités. Grâce aux compétences d’un DAF externalisé, vous pouvez comparer et obtenir les crédits financiers adaptés à vos besoins.

Les particuliers mettent la main à la poche

Les particuliers sont aussi une opportunité de financement pour les PME. En effet, en investissant dans des PME jeunes, ils peuvent profiter d’une réduction d’impôt sur le revenu. Pour cela, il faut que l’entreprise ait moins de 5 ans, moins de 50 salariés ou un bilan inférieur à 10 millions d’euros. Business Angels, actionnaires, dons de particuliers… Ces aides peuvent vous donner les moyens d’atteindre vos ambitions. Néanmoins, les particuliers ont besoin d’être rassurés sur la bonne gestion de la trésorerie de la société dans laquelle ils investissent.

Les conditions d’éligibilités et les dossiers de financement

Les solutions de financement pour les TPE et les PME permettent de traverser les crises et les périodes d’instabilités. Que ce soit pour accompagner un développement, soutenir une entreprise face à des difficultés ou pour pallier une perte subite de chiffre d’affaires, ces organismes donnent des financements en contrepartie de certaines assurances. Pour les obtenir, il faudra remplir des dossiers de financement complets et convaincants et remplir les conditions d'éligibilité. Ce qui constitue une difficulté supplémentaire pour les dirigeants et les entrepreneurs n’ayant pas de directeur financier en interne.

Les DAF à temps partagé accompagnent les TPE et les PME pour les épauler dans leur recherche d’investisseurs et leurs levées de fonds. Grâce à leur expérience et leur expertise, ils sauront donner des conseils stratégiques et assainir les comptes des entreprises sans peser dans leurs charges sociales. En faisant appel aux services d’un DAF externalisé pour une PME ou d’un DAF à temps partagé pour une start-up, le dirigeant ou l’entrepreneur pourra gagner un temps et des ressources essentiels qu’il pourra consacrer au développement de son activité.

Grâce à l’expertise et les conseils d’un Directeur Financier (DAF), vous pourrez trouver les meilleures sources de financement pour votre PME. Avec DSM Gestion, cabinet de DAF à temps partagé, vous pourrez obtenir les compétences et l’expérience d’un DAF quelques heures ou quelques jours par mois pour alléger la charge salariale et le coût de l’expertise. Vous pourrez donc profiter d’une expertise financière flexible, économique et expérimenter pour convaincre vos futurs investisseurs. Un DAF de transition saura vous donner, en toute confidentialité et sans risque de conflits d'intérêts, des conseils stratégiques pour faire de votre levée de fonds un succès.