Votre navigateur ne supporte pas certain scripts !

25 rue Ponthieu, 75008 Paris, FRANCE +33 (0)1 73 63 22 10Inscrit à l’Ordre des Experts Comptables de Paris - Ile de France Le temps se partage, les compétences aussi.

Comment fonctionne l’affacturage ?

Les entreprises ne peuvent pas laisser des factures impayées indéfiniment. Elles ont toutes besoin de convertir les créances clients en fonds et ainsi couvrir leurs besoins de trésorerie.

Pourtant, proposer des délais de paiement à ses clients permet souvent de décrocher des contrats et de se démarquer de la concurrence. L’affacturage est une technique efficace très courante pour offrir des facilités de paiement à ses clients tout en obtenant des liquidités rapidement. DSM Gestion, cabinet de directeurs financiers (DAF) à temps partagé, vous aide à comprendre le fonctionnement de l’affacturage et de ses avantages.

Qu’est-ce que l’affacturage ?

L’affacturage est une technique de financement pour les entreprises qui consiste à céder des créances clients à un établissement financier en échange de liquidités. Ainsi, l’entreprise qui détient la facture peut disposer de fonds avant d’attendre l’échéance de paiement stipulée sur la facture.

L’établissement financier, appelé factor, est souvent une entité spécialisée dans l’affacturage. Elle se charge ensuite du suivi et du recouvrement de la créance et elle encourt le risque de factures impayées. Évidemment, le montant payé est moins important que le montant des créances cédées.

Concrètement, l’entreprise qui détient une créance envoie une copie des factures au factor. Celui étudie le délai de paiement et la solvabilité des clients concernés avant de proposer un pourcentage de frais pour se rémunérer et constituer un fonds de garantie en cas d’impayés. Il verse la somme (frais de service déduits) et l’entreprise prévient ses clients que les créances ont été cédées. Ces derniers paient les créances au factor.

Pourquoi mettre en place l’affacturage ?

L’affacturage répond à de nombreux besoins et présentent des avantages certains

• Diminuer le besoin de trésorerie : En accordant des délais de paiement à ses clients, les entreprises créent un décalage de trésorerie entre les encaissements et les décaissements, entrainant un besoin de trésorerie. Grâce à l’affacturage, le besoin de trésorerie est limité ce qui réduit les risques de difficultés financières. Déconsolider ses créances clients de cette manière permet d’alléger son bas de bilan.

• Régler les factures plus rapidement : Avec des encaissements rapides, vous pouvez également payer plus rapidement les vôtres. Cela s’avère très intéressant car vous pouvez négocier de meilleurs prix en payant au comptant.

• Externaliser le suivi des factures : La gestion des factures est une mission utile mais très chronophage pour les entreprises surtout dans le cas où elles généralisent les facilités de paiement. La charge administrative se voit réduite ce qui limite les coûts. Optez pour un directeur financier externalisé.

• Garantir le paiement des factures : Les factures impayées sont un danger pour la trésorerie et la viabilité de l’entreprise. Avec l’affacturage, elles sont sûrs d’obtenir le paiement des factures émises.

L’affacturage s’adresse à toutes les entreprises (artisans, TPE, PME, grands comptes…), qu’elles travaillent à l’étranger ou en France, peu importe le secteur d’activité et la taille de l’entreprise. Le contrat d’affacturage ne concerne que les organismes privés ou publics – les particuliers en sont exclus.