Votre navigateur ne supporte pas certain scripts !

+33 (0)1 73 63 22 10Inscrit à l’Ordre des Experts Comptables de Paris - Ile de France Le temps se partage, les compétences aussi.

La place du directeur administratif et financier dans une entreprise

place du daf à temps partagé en entreprise

Quels que soient sa taille, son secteur d’activité ou son organisation, l’entreprise a toujours besoin d’un collaborateur ou d’une collaboratrice en charge de l’aspect administratif et financier et le plus souvent, c’est une équipe complète et diversifiée qui s’occupe de ce domaine.

Le directeur administratif et financier (DAF) est alors le responsable hiérarchique : il met en œuvre et supervise la gestion administrative et financière de l’entreprise au sens large. Cela implique un grand nombre de missions et de domaines d’intervention qui dépassent souvent le cadre de responsable d’équipe. En effet, cette direction est bien souvent hautement stratégique et il apporte une aide certaine dans le pilotage de l’activité auprès de la direction générale. Alors, quelle est la bonne place pour un DAF dans une entreprise ? DSM GESTION, cabinet directeurs financiers à temps partagé, vous aide à comprendre le rôle et la place d’un DAF dans un organigramme.

Les missions d’un DAF dans l’entreprise

Au sein d’une entreprise, le DAF se positionne comme le responsable de la branche « Administration et Finance ». A ce titre, il travaille aussi bien avec les collaborateurs ou les prestataires des services administratifs, comptables et financiers de l’entreprise. Cela passe par la gestion de la fiscalité de l’entreprise, la mise en place de tableaux de bord financiers, des états financiers légaux (compte de résultat, bilan…) et des indicateurs importants mais aussi l’encadrement des équipes ou encore plus largement les relations avec les parties prenantes (actionnaires, banques…).

Le DAF assure la supervision et le management des équipes, son expertise et son expérience lui permettent d’être un atout incontournable sur les sujets les plus techniques, les plus complexes ou les plus importants.

Au-delà du contrôle de la justesse et de la légalité des documents produits, il optimise le financement à court, moyen et long terme de l’entreprise. Par exemple, son analyse prévisionnelle du besoin en fonds de roulement et une excellente gestion de la trésorerie limitent les risques et les frais de découvert bancaire par exemple.

Le DAF, atout clé dans le pilotage de l’entreprise

La direction financière dispose d’une place prépondérante dans l’organigramme de la plupart des entreprises au même titre que la direction production ou la direction commerciale. En effet, la sensibilité de la finance d’entreprise place de fait le directeur financier au plus proche de la direction générale. Il participe largement au pilotage de l’entreprise en produisant des documents, des rapports et des analyses prévisionnelles qui facilitent la prise de décision pour le chef d’entreprise.

Le profil hautement qualifié du directeur administratif et financier et ses spécialités en font une aide précieuse sur des sujets bien plus larges que la finance ou la gestion d’entreprise : réalisation d’audits internes des différents services, services généraux, communication, organisation et processus mais surtout la gestion des ressources humaines grâce à de solides connaissances en droit.

C’est principalement pour ces deux raisons la position du DAF dans l’organigramme dépend souvent de l’organisation interne et des besoins de l’entreprise. Notez que dans le cadre de l’externalisation des fonctions supports, il est tout à fait possible de faire appel à un DAF externe, à temps partagé afin de bénéficier de son expertise sans en subir l’intégralité du coût. Cette solution est très intéressante pour les TPE et les PME ! Dans un tel cas, le directeur administratif et financier à temps partagé dispose de la même position au sein de l’entreprise qu’aurait un DAF salarié.