Votre navigateur ne supporte pas certain scripts !

Comment améliorer une trésorerie tendue à l'aide d'un DAF ?

Directeur Financier Croissance
Un imprévu de trésorerie peut être fatal pour une entreprise s’il est mal géré. Un DAF à temps partagé peut le faire en recourant à certaines aides proposées par les banques.

Les outils pour améliorer une trésorerie en difficulté

Anticiper un problème de trésorerie relève de l’expérience d’un bon dirigeant d’entreprise. Si malgré cela, certaines anomalies se présentent, un cabinet de directeur administratif financier à temps partagé (DAF à temps partagé) peut aider à les résoudre. Pour cela, il fait appel à certaines aides bancaires telles que le découvert, la facilité de caisse, l’escompte et tant d’autres… Egalement, le coût d'un Daf externalisé peut rapidement être rentabilisé et vous permettre de solutionner vos problèmes de trésorerie.

La première solution, la plus classique, est le découvert autorisé permettant de remplir un décalage de trésorerie. C’est un engagement entre la banque et l’entreprise obligeant la première à honorer les paiements malgré une situation débitrice. Les agios ou les intérêts à faible valeur dépendent du montant.

Il y a aussi la facilité de caisse pour combler un manque de trésorerie. Elle sert à dépanner à court terme une difficulté financière provoquée par une situation bien définie telle qu’un impayé. Ses agios sont plus élevés que ceux du découvert autorisé.

Vient ensuite l’escompte permettant d’encaisser de sa banque le montant d’une facture dont le délai de paiement est préalablement défini par le client de l’entreprise. Il s’agit donc de céder à la banque un document contenant la facture et la lettre de change dûment signées par le client.

L’affacturage consiste également pour une entreprise de sous-traiter la gestion de tout ou une partie de son compte client à un facteur pouvant être une filiale ou une société spécialisée travaillant avec la banque. Celui-ci s’occupe après du suivi des factures et des relances clients. Enfin, la Dailly permet également à une société de faire financer auprès d’une banque les factures émises, mais pas encore payées moyennant une commission.

En résumé, ces avantages sont uniquement accordés aux entreprises ayant prouvé un premier bilan financier favorable.

Comment améliorer la trésorerie : augmentez vos encaissements

Focalisez-vous sur les rentrées d'argent

Tout d'abord, vous pouvez commencer par améliorer la trésorerie de votre entreprise grâce aux encaissements. Il est possible que vous ne vendiez pas assez, ou bien que votre marge soit trop faible. Votre base de clients est importante mais les encaissements des factures tardent à vous parvenir ? Alors faîtes attention aux délais de paiement trop longs et/ou trop nombreux que vous accordez. Il est important de fidéliser sa clientèle, bien-sûr, mais il est tout aussi important de vous épanouir sur un marché concurrentiel.

Repensez vos stratégies marketing et commerciales

Ensuite, vous devez booster vos ventes en repensant votre stratégie marketing et les méthodes de vente. Parfois trop attaché à l'existant, la remise en question des méthodes de vente est pourtant vitale. Toutes les bonnes décisions ne peuvent être prise en une fois, c'est pourquoi il est important de se poser et de réfléchir à ce qui ne fonctionne pas. Car il est évident que si vous vous demandez comment améliorer votre trésorerie, le modèle que vous utilisez actuellement ne rapporte pas le rendement attendu.

Optimisez vos stocks

Autre ressource à votre disposition, votre stock obsolète ou les rotations lentes. Faites régulièrement des inventaires pour vous rendre compte des produits qui se vendent mal. Il est parfois difficile de vendre à prix cassé un stock obsolète ou qui s'est mal vendu. Cependant, les fonds récoltés peuvent vous dégager un revenu utile au rachat de stock à fort potentiel de vente. Une technique plus enrichissante que de laisser vos produits prendre la poussière et vous coûter de l'argent pour le stockage !

Comment améliorer la trésorerie : diminuez vos sorties d’argent

Il est également possible d’influer sur vos décaissements pour optimiser la trésorerie de votre entreprise.

Avant toute chose, on se pose ! Vous devez mettre à plat et en évidence vos dépenses pour identifier les éventuels incohérences ou surplus de dépenses. Cela vous permettra sans aucun doute d’assainir votre trésorerie. Cela ne résoudra pas d'un coup d'un seul votre problème de trésorerie tendue, cependant, ça vous aidera à entamer le processus.

Enfin, attardez-vous sur les relations que vous entretenez avec vos fournisseurs et tentez de négocier des délais de paiements plus intéressants si possible. Vous travaillez avec le même fournisseur depuis longtemps ? C'est peut-être l’occasion de revoir les termes de votre arrangement. Vous pouvez tenter de négocier de meilleures conditions de paiement (durée, fréquence, mode, etc.). Pour appuyer votre argumentaire, n'hésitez pas à leur montrez des chiffres afin de valoriser votre fidélité. Méthode qui peut paraître cruelle mais qui s'avère plutôt efficace : faites jouer la concurrence.

Nous évoluons dans un monde hyper concurrentiel et avoir une entreprise ne veut pas dire que vous devez vous faire QUE des amis. Les prix pratiqués par vos fournisseurs doivent être en corrélation avec votre modèle de vente et votre politique de prix. Si tel n'était pas le cas, un changement de fournisseur peut s'avérer nécessaire.

Egalement, si vous avez des retards de paiement auprès de divers créanciers, n'hésitez pas à échelonner ou à retarder le paiement de ces derniers. Si au contraire tous les signaux sont au vert, attention de ne pas faire trop de remboursement par anticipation. En effet, trop de décaissements d’un coup peut tendre votre trésorerie. Freinez vos ardeurs et prenez le temps de mesurer les impacts de ces actions sur votre trésorerie.

Par ailleurs, si vous cherchez comment améliorer la trésorerie de votre entreprise, vous pouvez agir soit sur vos encaissements, soit sur vos décaissements. Nous vous recommandons bien sûr d’agir à la fois sur vos entrées et sorties d’argent afin de libérer le plus de trésorerie possible.

Comment améliorer la trésorerie : recourir à des financements

Si les actions menées sur vos entrées et sorties d’argent ne suffisent pas, plusieurs solutions de financements extérieurs existent pour vous permettre de gérer au mieux votre trésorerie.

Crédit de trésorerie

Financement de trésorerie le plus courant, il s'agit simplement d'un prêt bancaire permettant de bénéficier de liquidités supplémentaires pendant une période donnée. Bien sûr, le crédit de trésorerie dispose de taux d'intérêt qui sont à prendre en compte dans votre calcul.

Découvert autorisé et facilité de caisse

Avant de recourir à un prêt bancaire, renseignez-vous sur la possibilité de mettre en place un découvert autorisé auprès de votre banque. Moins onéreuse qu'un crédit, cette solution s'avère plus souple et moins lourde à supporter.

La facilité de caisse, quant à elle est plus adaptée pour des courtes durées : en effet elle ne permet au compte de l’entreprise d’être débiteur que 15 jours par mois. Le reste du temps, l’entreprise devra être en mesure de retrouver un solde positif. A l’inverse, le découvert autorisé permet au compte de rester en négatif sur toute la durée du contrat signé avec la banque.

Location longue durée / Crédit-bail

Si votre trésorerie ne vous permet pas d'acheter directement de matériel, tournez-vous vers la location longue durée. Vous pouvez louer le bien mobilier ou immobilier auprès d'une autre société spécialisée, sur une durée plutôt longue (12 mois au minimum).

Une fois que le contrat arrive à son terme, vous pouvez soit restituer le bien, soit demander à renouveler le contrat (généralement avec des termes plus avantageux. A savoir, la LDD ne permet pas de faire l’acquisition du produit. Pour cela, il faut recourir au crédit-bail, qui est une variante de la location avec option d’achat (LOA).

A savoir que la LOA est réservée aux particuliers, tandis que le crédit-bail est pour sa part exclusif aux professionnels.

Le principe de fonctionnement est le même qu’avec la LDD, à la différence qu’une fois le contrat arrivé à son terme, l’entreprise peut choisir de l’acheter.

Affacturage

Il n'est pas impossible que vous ayez des problèmes de trésorerie alors même que votre carnet de commande est rempli. Comme nous l'avons vu plus tôt, souvent sont en cause les délais et retards de paiement de vos clients. Pour remédier à cela, il existe aujourd'hui une solution : l’affacturage.

C’est une technique de financement de trésorerie qui consiste pour une entreprise à faire financer ses factures par un organisme spécialisé appelé "FACTOR”. Ce dernier met en place un fonds de garantie d’un certain montant, en fonction du risque d’impayé des créances. Pour alimenter ces fonds, vous serez prélevé sur chaque facture cédée, un pourcentage variable (lui aussi déterminé lors des négociations). Vous ne percevrez donc pas 100 % du montant de ses factures cédées tant que le plafond du fonds de garantie n’aura pas été atteint.

Cette option est assez onéreuse, mais l’affacturage reste une manière efficace de financer des créances client rapidement.

D'autres solutions existent encore, c'est pourquoi notre cabinet de DAF temps partagé DSM Gestion vous accompagne et vous aide à comprendre les impacts en trésorerie de vos décisions. Nous vous assurons ainsi de toujours rester dans le vert. Ensemble nous vous aidons à envisager sereinement l'avenir de votre entreprise.

Contact