Votre navigateur ne supporte pas certain scripts !

25 rue Ponthieu, 75008 Paris, FRANCE +33 (0)1 73 63 22 10Inscrit à l’Ordre des Experts Comptables de Paris - Ile de France Le temps se partage, les compétences aussi.

Les crédits bancaires au sein d’une entreprise

Parmi les parties prenantes d’une entreprise, on cite volontiers les salariés, les fournisseurs, les clients ou les partenaires commerciaux. Cependant, les organismes bancaires sont eux-aussi des partenaires vitaux pour le développement et la croissance des entreprises.

Elles permettent bien souvent d’accéder à des fonds et supporter l’investissement et l’innovation si importantes pour les entreprises. De la startup en recherche de financement à la grande multinationale, toutes les entreprises peuvent recourir à un crédit bancaire et ainsi aider à l' amélioration d'une trésorerie tendue, qui n’a jamais été aussi populaire au sein des entreprises françaises.

Comment obtenir un crédit bancaire pour son entreprise ?

En tant qu’organisme prêteur, un établissement de crédit bancaire accompagne l’emprunteur afin d’évaluer et de recommander les meilleures solutions de financement à son client. Les crédits bancaires sont attribués ou non après un processus plus ou moins long selon la situation de l’entreprise qui le demande et le montant. On distingue 4 grandes étapes :

1. Première estimation du projet 2. Analyse approfondie de l’entreprise 3. Relations bancaires entretenues 4. Prise de décision finale

1. Estimation de la faisabilité du projet

La première étape consiste souvent pour l’entreprise de présenter ses besoins et l’intérêt du crédit bancaire pour son fonctionnement. Ainsi, l’organisme découvre l’objet du besoin de financement et peut poser les questions essentielles. A ce stade, il est pratiquement impossible d’être sûr de la décision finale qui implique une analyse approfondie de la santé financière de l’entreprise.

2. Analyse approfondie de l’entreprise

Cette analyse comprend bien évidemment les documents financiers de référence comme les bilans et les comptes de résultat mais également des aspects économiques. Plus largement, l’organisme bancaire va étudier les opportunités et les menaces du marché ainsi que la prédisposition de l’entreprise à réussir sur son marché. Son objectif est d’estimer au mieux les capacités de remboursement de l’entreprise et son besoin en fonds. Cette étude porte une grande importance dans la décision finale.

3. Relations bancaires entretenues

L’aspect relationnel est souvent pris en compte par les organismes bancaires, tout comme pour une demande de crédit de particuliers. L’historique de la relation banque-entreprise entre en ligne de compte au même titre que les capacités de la direction à bien gérer financièrement l’entreprise. Preuve que la relation avec sa banque a de l’importance et pas uniquement les aspects chiffrés. Un conseiller défendra plus ardemment le cas d’une entreprise avec qu’il aime travailler ce qui augmente les chances d’obtenir un crédit bancaire pour l’entreprise concernée.

4. Prise de décision finale

La décision finale est prise par le conseiller mais également par un comité de crédit. Ce dernier analyse la situation grâce au dossier constitué précédemment. Ainsi, l’analyse approfondie de l’entreprise et la relation entre l’organisme prêteur et son client sont prises en compte dans l’accord du prêt ou son refus. Le conseiller bancaire peut défendre le cas de son client.

Afin d’augmenter les chances d’obtenir un prêt bancaire pour votre entreprise, le savoir-faire et l’expérience d’un Directeur Administratif et Financier (DAF) sont extrêmement utiles. Un DAF est capable de constituer un dossier complet mais aussi de rassurer les organismes bancaires. Faites appel à DSM Gestion pour parler de vos besoins en gestion administrative et financière !